📢 Nous ouvrons notre capital pour libérer les patients de la douleur chronique 📢

Rejoignez-nous dans notre mission et changeons ensemble la vie des millions de personnes atteintes de douleur chronique ! Pour devenir actionnaire,  c’est par ici !

📢 Nous ouvrons notre capital pour libérer les patients de la douleur chronique 📢

Pour devenir actionnaire,  c’est par ici !

Comment obtenir une ALD pour la fibromyalgie ?

Partager cet article

fibromyalgie et ALD

Sommaire de l'article

La fibromyalgie est une maladie chronique qui peut avoir un impact important sur la vie quotidienne des personnes qui en souffrent. Heureusement, il est possible d’obtenir une prise en charge à 100% par l’Assurance Maladie en faisant une demande d’Affection de Longue Durée (ALD). Dans cet article, nous vous expliquons les démarches à suivre pour obtenir une ALD quand on a la fibromyalgie et comment bénéficier d’une prise en charge optimale.

Qu'est-ce qu'une ALD ?

Une ALD est une maladie grave et/ou chronique qui nécessite un traitement prolongé et une prise en charge spécifique par l’Assurance Maladie. Les patients atteints d’une ALD bénéficient d’un remboursement à 100 % des soins et traitements en rapport avec leur maladie, dans les limites des tarifs de la Sécurité sociale.

La liste des ALD comprend actuellement 30 maladies, telles que le diabète, l’insuffisance cardiaque grave, la sclérose en plaques, le cancer, etc.

Bien que la fibromyalgie ne soit pas reconnue comme une ALD, il est possible d’obtenir une prise en charge adaptée à votre situation personnelle.  Il vous faudra passer par  la catégorie ALD 31 qui concerne les maladies hors liste, c’est-à-dire les maladies graves et/ou chroniques qui ne figurent pas sur la liste des 30 ALD, mais qui nécessitent néanmoins une prise en charge prolongée et coûteuse.

 

Quels sont les critères pour obtenir une ALD pour la fibromyalgie ?

La fibromyalgie fait partie des maladies pouvant être prises en charge dans le cadre d’une ALD. Cependant, il existe des critères d’éligibilité à respecter. Pour être éligible à une ALD pour fibromyalgie, il est nécessaire de présenter une forme grave de la maladie, avec une douleur chronique invalidante et une altération de la qualité de vie. 

Il est important de noter que les ALD sont généralement accordées pour des traitements coûteux et lourds sur le plan financier.

Cependant, les soins apportant un soulagement à la fibromyalgie, tels que la balnéothérapie, la kinésithérapie et les cures thermales spécifiques, ne sont souvent pas pris en compte par les Caisses d’Assurances Maladie en tant que frais importants.

 

Un nouveau traitement non médicamenteux validé cliniquement !

La solution Remedee devient la 1ère solution technologique dédiée à la fibromyalgie dont les bénéfices ont été validés cliniquement

bracelet remedee noir fibromyalgie arthrose

Comment faire une demande d'ALD pour la fibromyalgie ?

Pour faire une demande d’ALD pour la fibromyalgie, le patient doit se rapprocher de son médecin traitant qui établira un protocole de soins à transmettre à la caisse d’Assurance Maladie.

Il est important de noter que la prise en charge de la fibromyalgie peut varier selon les régions et les caisses d’Assurance Maladie. N’hésitez pas à vous rapprocher de votre médecin traitant et de votre caisse d’Assurance Maladie pour connaître les modalités de prise en charge et les critères spécifiques à votre situation.

Les étapes à suivre pour obtenir une ALD pour la fibromyalgie

Étape 1 : Consulter un médecin traitant

Pour obtenir une ALD pour la fibromyalgie, la première étape consiste à consulter son médecin traitant. Il est important de bien préparer sa consultation en notant les symptômes ressentis, leur fréquence et leur intensité, ainsi que les traitements déjà essayés.

Étape 2 : Évaluation médicale

Un médecin traitant procédera à une évaluation médicale pour confirmer le diagnostic de fibromyalgie. Il n’existe pas d’examen médical spécifique pour la fibromyalgie, mais le médecin peut prescrire des examens pour écarter d’autres pathologies.

Étape 3 : Constitution du dossier de demande d'ALD

Une fois le diagnostic confirmé, le médecin traitant établira un protocole de soins à joindre à la demande d’ALD. Le dossier de demande doit comporter des documents spécifiques, tels que des résultats d’examens médicaux et des courriers de spécialistes. 

Quels sont les documents nécessaires pour constituer le dossier ?

Pour constituer le dossier de demande d’ALD, plusieurs documents sont nécessaires :

  • Le formulaire de demande d’ALD rempli par le médecin traitant
  • Le protocole de soins établi par le médecin traitant en concertation avec le patient
  • Les résultats des examens médicaux nécessaires à l’évaluation de la fibromyalgie
  • La liste des traitements en cours
  • Le questionnaire de douleur et d’impact de la fibromyalgie

En général, le délai de traitement pour l’établissement d’un protocole de soins peut prendre plusieurs semaines à plusieurs mois, en fonction de la complexité de la situation médicale et des éventuelles demandes d’informations complémentaires de la part de la caisse d’Assurance Maladie.

La prise en charge de la fibromyalgie en ALD

Comment se faire rembourser les soins liés à la fibromyalgie ?

Une fois l’ALD accordée, le patient peut bénéficier d’une prise en charge à 100% des soins liés à la fibromyalgie. Cela inclut les consultations chez les médecins spécialistes, les séances de kinésithérapie, les traitements médicamenteux, etc.

Quels sont les soins pris en charge à 100 % ?

Dans le cadre de l’ALD fibromyalgie, les soins pris en charge à 100 % par l’Assurance Maladie sont les suivants :

  • Les consultations chez les médecins spécialistes (rhumatologues, neurologues, algologues, etc.)
  • Les examens biologiques et radiologiques prescrits dans le cadre de la prise en charge de la fibromyalgie
  • Les actes de rééducation (kinésithérapie, ergothérapie, balnéothérapie, etc.)
  • Les traitements médicamenteux prescrits dans le cadre de la prise en charge de la fibromyalgie
  • Les dispositifs médicaux (semelles orthopédiques, attelles, etc.) prescrits dans le cadre de la prise en charge de la fibromyalgie

 

Il est important de noter que la prise en charge à 100 % ne dispense pas de l’avance des frais médicaux. Cependant, les patients bénéficiant de l’ALD peuvent être exonérés du paiement du ticket modérateur.

Les traitements médicamenteux

Dans le cadre de l’ALD pour la fibromyalgie, les traitements médicamenteux prescrits par le médecin traitant sont pris en charge à 100 % par l’Assurance Maladie. Ces traitements peuvent inclure des antidouleurs, des antidépresseurs, des anxiolytiques ou encore des médicaments pour améliorer le sommeil.

Les thérapies non médicamenteuses

Les thérapies non médicamenteuses peuvent également être prises en charge dans le cadre de l’ALD pour la fibromyalgie. Il peut s’agir de séances de kinésithérapie, d’ostéopathie, d’acupuncture, de sophrologie ou encore de thérapie cognitive et comportementale. Ces soins doivent être prescrits par le médecin traitant et réalisés par des professionnels de santé conventionnés.

Les soins de ville et l'hospitalisation

Les soins de ville (consultations, examens biologiques, imagerie médicale, etc.) et l’hospitalisation sont également pris en charge à 100 % dans le cadre de l’ALD pour la fibromyalgie. Les frais de transport pour se rendre aux rendez-vous médicaux peuvent également être remboursés sous certaines conditions. Pour en savoir plus sur les modalités de remboursement, il est recommandé de se rapprocher de sa caisse d’Assurance Maladie.

Quelles sont les aides financières pour les patients atteints de fibromyalgie ?

En plus de la prise en charge à 100% des soins liés à la fibromyalgie, les patients peuvent bénéficier d’aides financières pour compenser les pertes de revenus ou faire face aux dépenses liées à la maladie.

Pour en savoir plus sur les aides financières pour les patients atteints de fibromyalgie, vous pouvez consulter le site de l’association Fibromyalgie SOS

Comment bénéficier d'un accompagnement personnalisé ?

Pour bénéficier d’un accompagnement personnalisé dans le cadre de la prise en charge de la fibromyalgie en ALD, il est recommandé de se rapprocher de son médecin traitant. Celui-ci pourra orienter le patient vers des professionnels de santé spécialisés dans la prise en charge de la douleur chronique, tels que des rhumatologues, des algologues ou des kinésithérapeutes.

Des programmes d’éducation thérapeutique peuvent également être proposés pour aider le patient à mieux comprendre sa maladie et à adopter les bons réflexes au quotidien.

Le parcours de soins coordonnés

Le parcours de soins coordonnés est un dispositif qui permet de garantir une prise en charge optimale du patient en ALD. Il consiste à choisir un médecin traitant référent qui coordonnera les soins avec les autres professionnels de santé impliqués dans la prise en charge de la maladie. En respectant ce parcours de soins, le patient peut bénéficier d’une prise en charge à 100% de ses soins remboursables.

Un nouveau traitement non médicamenteux validé cliniquement !

La solution Remedee devient la 1ère solution technologique dédiée à la fibromyalgie dont les bénéfices ont été validés cliniquement

bracelet remedee noir fibromyalgie arthrose

Les associations de patients

Les associations de patients peuvent apporter un soutien précieux aux personnes atteintes de fibromyalgie, en leur proposant des informations, des conseils et des échanges avec d’autres patients. Elles peuvent également les accompagner dans leurs démarches pour obtenir une ALD ou faire valoir leurs droits auprès des organismes sociaux. Liens utiles :
  • Fibromyalgie SOS est une association de patients qui propose des informations et des échanges sur la maladie.
  • Fibromyalgie France est une association de patients qui propose des informations et des échanges sur la maladie.

Renouvellement et fin de l'ALD

Comment renouveler son ALD ?

Le protocole de soins est un document essentiel pour la prise en charge à 100% des frais médicaux liés aux ALD. Mais combien de temps est-il valide ?

Pour les ALD inscrites sur la liste (ALD 30), la durée de validité est spécifique à chaque maladie et est indiquée sur le décret correspondant. Pour les autres ALD dites « hors liste » (ALD 31), la durée est généralement de 3 ans, sauf cas particulier où elle peut atteindre jusqu’à 10 ans.

Avant la fin de validité de votre protocole de soins, votre médecin traitant peut demander le renouvellement de la prise en charge au titre des ALD, vous accorder le passage en suivi post-ALD, ou ne pas prolonger votre protocole de soins si vous êtes considéré comme guéri.

Quand et comment faire sa demande de renouvellement ?

La demande de renouvellement d’ALD doit être faite avant la fin de validité de votre protocole de soins actuel. Il est recommandé de commencer les démarches environ 2 à 3 mois avant la date d’expiration pour éviter toute interruption de prise en charge.

Pour faire votre demande de renouvellement, vous devez prendre rendez-vous avec votre médecin traitant qui évaluera votre état de santé et remplira le formulaire de demande de renouvellement d’ALD. Ce formulaire doit ensuite être envoyé au service médical de votre caisse d’Assurance Maladie, accompagné de tous les justificatifs nécessaires (comptes rendus médicaux, résultats d’examens, etc.).

Il est important de suivre attentivement les instructions de votre caisse d’Assurance Maladie pour vous assurer que votre demande de renouvellement est complète et traitée dans les meilleurs délais. En cas de difficultés ou de questions, n’hésitez pas à contacter votre caisse d’Assurance Maladie pour obtenir de l’aide.

Quelles sont les conditions de fin de l'ALD ?

La fin de l’ALD peut intervenir dans plusieurs cas :

  • Guérison de l’affection : si le médecin traitant constate que l’affection pour laquelle l’ALD a été accordée est guérie, il peut mettre fin à l’ALD. Dans ce cas, le patient n’est plus pris en charge à 100% pour les soins liés à cette affection.
  • Évolution de l’affection : si l’affection évolue et ne répond plus aux critères de prise en charge à 100% dans le cadre de l’ALD, le médecin conseil de l’Assurance Maladie peut décider de mettre fin à l’ALD.
  • Non-respect du protocole de soins : si le patient ne respecte pas le protocole de soins établi par son médecin traitant, l’Assurance Maladie peut décider de mettre fin à l’ALD.
  • Fin de la durée de validité du protocole de soins : si le protocole de soins arrive à son terme et que le médecin traitant ne demande pas son renouvellement, l’ALD prend fin.

Comment contester une décision de refus ou de fin d'ALD ?

En cas de refus ou de fin d’ALD, le patient peut contester la décision en effectuant un recours amiable auprès de sa caisse d’Assurance Maladie, puis en saisissant la commission départementale d’aide sociale. En cas de réponse défavorable, il est possible de saisir le tribunal judiciaire.

Partager cet article

Vous souhaitez en savoir plus et tester la solution Remedee Well* ?

Remedee Well peut vous aider à  améliorer votre qualité de vie dans la durée en stimulant vos endorphines.

60 jours « Satisfait ou Remboursé »

*Le bracelet n’est pas un dispositif médical