Remedee Labs lance une étude en partenariat avec le CEA Clinatec | Remedee Labs

Remedee Labs lance une étude en partenariat avec le CEA Clinatec

February 26, 2020

La mesure du niveau d’endorphines, un véritable défi

L’effet analgésique de la thérapie par ondes millimétriques (OMM) est dû à la libération d’un opioïde endogène – les endorphines – dans le système nerveux central, à savoir le cerveau. En raison de leur taille, les endorphines ne peuvent pas traverser la “barrière hémato-encéphalique”, une frontière semi-perméable très sélective entre le cerveau et les vaisseaux sanguins qui l’irriguent. Par conséquent, un test sanguin visant à mesurer les niveaux d’endorphines ne serait pas représentatif des niveaux intracérébraux d’endorphines après une exposition à la thérapie par OMM.

D’autre part, la libération d’endorphines impacte la matrice de la douleur en modifiant l’activité neuronale et il faudrait donc pouvoir observer un contraste entre l’activité avant et après la stimulation par OMM.

La magnétoencéphalographie comme solution potentielle

La magnétoencéphalographie (MEG) est une technique de neuroimagerie fonctionnelle permettant de mesurer le champ magnétique du cerveau, et donc l’activation corticale. En partenariat avec le CEA Clinatec (Grenoble), Remedee Labs a lancé une étude visant à étudier les changements dans les activations corticales après l’administration de stimuli douloureux avant et après la stimulation par OMM grâce au dispositif Remedee.

Ce projet contribuera à une meilleure compréhension des mécanismes complexes induits par la stimulation par ondes millimétriques et fournira davantage d’informations quant à la quantité d’endorphines libérée grâce à cette technologie.